skip to Main Content
#RDO2021 10-13 juin 2021 Romegues pas et reste à 2m de distance [Règles à suivre COVID-19]

Arnaud Démare : vers un 3e maillot vert ?

Absent de l’édition 2020, le champion de France fait son retour sur les routes occitanes en vue du prochain Tour de France dont il sera l’un des leaders de sa formation Groupama-FDJ. Pour nous, il analyse le parcours de cette 45e édition.

Récent vainqueur de trois étapes et du classement général des Boucles de la Mayenne, le sprinteur picard montre qu’il est en forme à quelques semaines du départ de la Grande Boucle mais surtout de la Route d’Occitanie – La Dépêche du Midi. « Je viens ici pour finaliser ma préparation au Tour de France » annonce-t-il. Les deux premières étapes ne seront pas une mince affaire pour celui qui comptabilise 4 victoires d’étape et 2 maillots vers sur la course. « Il n’y a jamais d’étape facile sur ce parcours 2021.  Il y a toujours des cols et des côtes par ci par là et toujours un minimum de 2000m de dénivelé ».

Les deux premières étapes en ligne de mire

Si les deux dernières étapes, avec les arrivées respectives au Mourtis et au Château de Peyrepertuse, semblent être promises aux grimpeurs, les deux premières ne seront pas de tout repos. L’arrivée à Lacaune-les-Bains sera difficile avec au milieu de l’étape l’ascension du Col de Fontfroide (11,8km à 6,6%) et les derniers kilomètres en montée en direction de la cité de la charcuterie. « On pourrait penser qu’un sprint soit envisageable mais il y a ce Col de Fontfroide à passer qui, pour moi, pourra être compliqué. Les derniers kilomètres derrière ne sont pas insurmontables. »

Alors on pourrait voir le Picard et ses hommes à l’œuvre sur la 2e étape entre Villefranche de Rouergue et Auch avec une arrivée en légère bosse au pied de la Cathédrale Sainte-Marie où Steven Tronet s’était imposé en 2015. « Malgré le final casse patte qui va laisser des ouvertures pour les échappés, c’est la journée la plus propice pour moi. Ensuite les deux dernières étapes sont très difficiles mais elles serviront de bonne répétition aux grandes étapes de montagne du Tour et ça sera une belle occasion de peaufiner les jambes avant la Grande Boucle ».

La stat : invaincu dans le Gers

Il est picard, aime peut-être le canard mais ce que l’on sait c’est que le Gers sourit à Arnaud Démare. Vainqueur à Saint-Michel en 2012, vainqueur à Clermont-Pouyguillès en 2016 puis en 2019, à chaque fois qu’il se présente dans le Gers sur la Route d’Occitanie – La Dépêche du Midi, le triple champion de France s’impose ! Cette année, une nouvelle occasion se présente pour lui : Auch et la cité des mousquetaires. Le Picard se positionne en très grand favori pour ramener un 3e maillot vert du classement par points à la maison et accrocher une manita avec une 5e victoire d’étape sur la Route d’Occitanie – La Dépêche du Midi. Il rejoindrait ainsi Gilbert Duclos-Lassalle et Bryan Coquard dans ce classement.

Arnaud Démare sur la Route d’Occitanie – La Dépêche du Midi

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top