skip to Main Content
La Route d'Occitanie – La Dépêche du Midi // La course cycliste professionnelle du Sud-Ouest Du 20 au 23 juin 2019
IVAN SOSA, L’ELEVE DEPASSE LE MAÎTRE

IVAN SOSA, L’ELEVE DEPASSE LE MAÎTRE

Festival de cols, festival colombien aujourd’hui : Ivan Sosa, passé à l’attaque dans la montée de Luchon – Hospice de France, s’impose devant Alejandro Valverde, qui a parfaitement géré la montée pour conserver la tête du classement général. Rigoberto Uran complète le podium.

Sosa récompensé, Valverde parfait gestionnaire

Le village d’Arreau était bondé ce matin pour le départ de la 3e étape, et le passage de la caravane a été particulièrement applaudie. Le département des Hautes-Pyrénées, partenaire du maillot de meilleur grimpeur, sait parfaitement comment accueillir les forçats de la route.

Très vite, la compétition fait rage pour prendre l’échappée, et pas moins de 15 coureurs passent à l’attaque, d’où s’isolent Pierre Rolland, Stéphane Rossetto et Nans Peters. En poursuite, Oscar Rodriguez, vainqueur d’étape sur la Vuelta 2018, fait rouler son équipe Euskadi Murias pour rejoindre les coureurs français sur les premières rampes du Port de Balès. L’espagnol profite des nombreuses difficultés répertoriées pour s’emparer du maillot de meilleur grimpeur.

Pour Alejandro Valverde, la menace vient de l’équipe Ineos. Le commingeois Pavel Sivakov passe à l’offensive dans le Port de Balès, rejoint la tête de course, et devient un temps leader virtuel de l’épreuve. La plongée vers Luchon est supersonique, et le sprint intermédiaire permet au franco-russe de prendre quelques secondes de bonification, sous les yeux des nombreux spectateurs venus profiter des animations sur les Allées d’Etigny. A cet instant, P. Sivakov semble en mesure de réaliser le doublé à l’Hospice de France, après sa victoire sur la Ronde de l’Isard en 2017.

Mais derrière la Movistar contrôle, aidée par l’équipe Education First d’un Rigoberto Uran ambitieux. L’échappée est reprise, et c’est le moment que choisit Ivan Sosa, le jeune colombien talentueux, pour tester Alejandro Valverde. Seul son compatriote R. Uran semble en mesure de le suivre. Mais derrière, le champion du monde gère sa montée : il récupère mètre après mètre, et retrouve les grimpeurs colombiens à la flamme rouge. Au sprint, Ivan Sosa parvient à le déborder, pour remporter une victoire de prestige. A 21 ans, il s’affirme comme un des grands espoirs du cyclisme international.

Alejandro Valverde termine dans sa roue et parvient donc à conserver la tête du classement général Eurosport. Il prend également la tête du classement par points du Département du Tarn, en attendant l’étape de demain, dans laquelle Arnaud Démare pourrait reprendre son bien.

Sur le podium, les cadets sont récompensés aux côtés des champions. Ils ont le loisir de réaliser une magnifique photo souvenir, avec le plus beau des Pyrénées en arrière-plan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top